Baccalauréat international en Sciences de la nature - 200.Z0

AccueilFormation régulièreBaccalauréat international en Sciences de la nature

PRÉALABLES

DES + TS 5e OU SN 5e + CHIMIE 5e + PHYSIQUE 5e

DES + MATH 536 + PHYSIQUE 534 + CHIMIE 534

DÉCOUVRIR

de nouvelles passions et son potentiel

ses points forts, en classe et dans la vie

des collègues d’études

des enseignants engagés et engageants

un autre pays, son peuple et ses défis

les sciences humaines

le plaisir d’étudier la littérature

plus de subtilités de l’anglais et de ses cultures

le potentiel des connaissances et comment on les acquiert

que les disciplines sont étroitement liées entre elles

la méthode scientifique

des habitudes de travail

le monde

les liens qui existent entre les disciplines

S’ENGAGER

dans son propre cheminement

dans ses études

dans des expériences et projets de créativité, d’activité et de service

dans un travail de recherche

dans sa communauté

dans sa réussite

dans notre société

dans une dynamique de groupe

SE DÉPASSER

dans ses apprentissages

dans ses rapports humains

dans ses projets, individuellement et en équipe

pour atteindre ses objectifs

À L’ÉCHELLE MONDIALE

Une formation dispensée dans près de 150 pays et reconnue par les universités dans plus de 90 pays

Plus de 4 000 écoles dans le monde

LE MÉMOIRE

La réalisation d’un mémoire permet d’acquérir les techniques de recherche et de rédaction requises au niveau universitaire.

L’étudiant bénéficie du soutien d’un superviseur pour réaliser sa recherche et produire son mémoire.

LE COURS THÉORIE DE LA CONNAISSANCE

Ce cours exclusif à l’IB vise notamment à :

Sensibiliser les étudiants à la façon dont la connaissance est élaborée, examinée de façon critique, évaluée et renouvelée, à la fois par les communautés et les individus

Encourager les étudiants à réfléchir à leurs expériences en tant qu’apprenants dans leur vie quotidienne, et à établir des liens, d’une part, entre les disciplines scolaires, et d’autre part, entre leurs pensées, leurs sentiments et leurs actions

LE COÛT DE LA FORMATION

Des frais annuels de 700 $, payables en deux versements (350 $ par session), s’ajoutent aux frais habituels d’inscription au Cégep. Au début de la deuxième année, un montant d’environ 1 200 $ doit être versé au Baccalauréat international pour couvrir les frais d’examens menant à l’obtention du diplôme international.

UNE ÉVALUATION UNIFORME

Les examens de l’IB sont soumis à des correcteurs de partout dans le monde. Les enseignants reçoivent une formation spéciale dispensée par le Baccalauréat international et participent à des conférences. Certains enseignants du Cégep André-Laurendeau sont formateurs au sein du réseau de l’Organisation du Baccalauréat international.

LES EXPÉRIENCES DE CRÉATIVITÉ, ACTIVITÉ ET SERVICE (CAS)

Les étudiants doivent consacrer l’équivalent d’une demi-journée par semaine à des projets créatifs, sportifs ou communautaires. Les étudiants sont invités à s’approprier des projets qui sont en lien avec leurs intérêts ou leur future carrière et qui favoriseront leur développement.

CE QUI EST EN COMMUN AUX DEUX FORMATIONS

Le cours Théorie de la connaissance

Le mémoire

Créativité, action et service

4 cours de français

3 cours d’anglais

SPÉCIFIQUE AU BACCALAURÉAT INTERNATIONAL EN SCIENCES DE LA NATURE

4 cours de biologie

4 cours de chimie

2 cours de physique

4 cours de mathématiques

3 cours de philosophie

2 cours d’éducation physique

L'ACCÈS À L'UNIVERSITÉ

Les étudiants peuvent poursuivre des études universitaires en :

Sciences de la santé : biologie, médecine, médecine vétérinaire, médecine dentaire, chiropratique, pharmacie, etc.

Sciences pures et appliquées : chimie, mathématiques, etc.

Génie : plusieurs spécialisations

LES ACTIVITÉS INTERNATIONALES

Les étudiants de l’IB organisent un stage de développement international ou communautaire au cours de leur deuxième année d’études.

.

Témoignage

Ian Martel

Étudiant en Sciences infirmières à l’Université de Montréal

« J’ai découvert une nouvelle famille. Ce fut aussi le début de mon engagement dans la vie parascolaire qui se poursuit dans ma vie universitaire et professionnelle. J’ai aussi repoussé mes limites et j’ai exploré le monde. »