Gilbert Forest, animateur socioculturel.

Dans le contexte de la fermeture des Cégeps et de confinement, la vie culturelle du Cégep André-Laurendeau se poursuit grâce à la créativité débordante de Gilbert Forest, animateur socioculturel, en partenariat avec le Service à la vie étudiante du Cégep, le Théâtre Desjardins et la Brigade des liseurs publics. Afin de rester en contact avec les étudiants du Cégep, Gilbert a eu le réflexe de créer spontanément une page sur Facebook: La Minute Cultur.AL

En partageant des vidéos, Gilbert utilise ses talents d’animateur avec humour. L’objectif: briser l’isolement. Rassembleur, il invite la communauté à alimenter le fil avec des performances de toutes sortes; toutes les disciplines sont bienvenues! Et ça fonctionne! Environ cinq vidéos sont partagées par semaine et le fil reçoit un nombre de «j’aime» de plus en plus élevé. Le Cégep rayonne sur Facebook et se rapproche de sa communauté.

«J’ai fait un appel à tous les étudiants et les employés du Cégep pour qu’ils m’envoient une création artistique d’une durée d’une minute, top-chrono. La réponse a été instantanée.  Ça met en lumière notre identité collective et ça confirme notre solidarité», souligne Gilbert Forest, animateur socioculturel au Cégep André-Laurendeau, qui précise que la diffusion des vidéos est rapidement passée de trois à cinq fois par semaine. 

«De plus, jusqu’à maintenant, cinq de mes collègues dans cinq Cégeps différents ont aussi lancé l’initiative: Beauce, Vieux-Montréal, Outaouais, Sherbrooke et Québec».

De son côté, l’équipe du Théâtre Desjardins est heureuse de l’ouverture du Service à la vie étudiante du Cégep de continuer la démarche de médiation culturelle amorcée avant que les écoles ferment leurs portes en mars.

En plus d’inviter son réseau d’artistes professionnels des arts de la scène à créer des capsules exclusives pour les adeptes de la page La Minute Cultur.AL, la chargée de projets du Théâtre Desjardins, Anny Champoux, recrute différents organismes du milieu à participer: «À la base, on souhaite mettre les étudiants en lien avec des artistes professionnels, toute pratique artistique confondue, pour les divertir, certes, mais surtout pour les interpeller à créer et à partager afin qu’ils deviennent à leur tour des acteurs culturels».

De concert, Le Liseur public propose aux adeptes de la page La Minute Cultur.AL des rencontres vidéo avec le Cercle des Liseurs ainsi que des animations d’une minute qui proposent des lectures et des activités littéraires.

Pour Olivier Courtois, animateur et coordonnateur de la Brigade des liseurs publics, c’est l’occasion de faire connaître ce projet littéraire initié par le Carrefour jeunesse-emploi Hochelaga-Maisonneuve: «Que demander de mieux?

J’ai été invité par les autres Cégeps participants à créer des capsules. Des liens se créent et j’espère bien qu’après l’isolement, nous pourrons implanter la Brigade des Liseurs publics et impliquer les étudiants et les employés de ces Cégeps», confie-t-il.

Pour avoir une idée du dynamisme de la communauté collégiale, rendez-vous à La Minute Cultur.AL