C’est à leur domicile, le vendredi 31 mars, que le Boomerang concluait la série en demi-finale contre les Rebelles du Cégep de Sorel-Tracy avec trois victoires consécutives, dont les deux dernières en prolongation. Près de 400 personnes se sont déplacées pour assister à l’événement qui avait lieu à l’aréna du Centre sportif Dollard-St-Laurent, à LaSalle. C’est sur un but du jeune hockeyeur, Shawn Rainville (originaire de Verdun), dévié du lancer de Francis Gervais (LaSarre), que le match et la demi-finale se sont terminés après 11 minutes de jeu en prolongation.

L’acteur Pierre-Yves Cardinal, qui incarne Jean Béliveau dans la série du même nom, a honoré les joueurs en faisant la mise au jeu officielle en présence de Claude Roy, le directeur général du Cégep André-Laurendeau. Le premier but du match a été marqué par Francis Cotton (Lachine), sur un revirement causé par Samuel Payeur (Saint-Hubert) qui avait mis de la pression sur le défenseur adverse. Toujours en première période, Michael Green (Baie D’Urfé) a gagné sa mise au jeu en avantage numérique et le défenseur, Alexandre Desgagnés (Châteauguay), a porté le pointage à 2-0. Les Rebelles sont revenus dans le match avec un but en deuxième période et, à moins de trois minutes de la fin de la troisième, ils ont égalisé le pointage pour poursuivre le match en prolongation.

L’entraîneur-chef, Alexandre Dandenault, commentait la performance de son équipe : «Liam Soulière (Lorraine) a offert une belle performance avec Alexi Payant (Candiac) et Alexandre Roy (St-Vallier) qui ont bien joué défensivement contre le meilleur trio de l’équipe adverse.» Cette série est une victoire importante pour le programme pour plusieurs raisons : gagner en trois matchs consécutifs avec aucune défaite, accorder seulement deux buts par match et prendre les devants du match à chaque fois sont des éléments à relever. Cette performance est d’autant plus gratifiante puisque c’était la quatrième fois que le Cégep André-Laurendeau affrontait le Cégep de Sorel-Tracy en séries éliminatoires et de mémoire, Alexandre Dandenault mentionnait que le Boomerang avait gagné un seul match contre eux, en 2014-2015. L’entraîneur considère que cette série est un tournant pour l’équipe : «C’était une belle série, mais difficile. On a eu trois victoires, mais difficiles»,  précisait-il. Les joueurs du Boomerang sont restés concentrés malgré du jeu physique et de la provocation de la part de leurs adversaires. «Ça prend une force de caractère pour garder le focus et ne pas répliquer», précisait Alexandre Dandenault qui est bien content de ses joueurs. «On est prêt pour la finale.»

Le Cégep André-Laurendeau affrontera le Collège Champlain-Lennoxville en finale. La série débutera dimanche prochain, le 9 avril au Centre sportif Dollard-St-Laurent.

Mise au jeu officielle avec Pierre-Yves Cardinal et Claude Roy

Mise au jeu officielle avec Pierre-Yves Cardinal et Claude Roy