Étudiants du Cégep André-Laurendeau en France.

Pour une 3e année consécutive, un groupe constitué de 9 étudiants des options Cinéma et Médias du programme Arts, lettres et communication du Cégep André-Laurendeau a participé à un stage au Festival Un poing c’est court, le festival du film court francophone de Vaulx-en-Velin en France.

Les étudiants, accompagnés par Sonia Blouin, enseignante, ont séjourné du 15 au 27 janvier 2019 dans la région lyonnaise. Ils sont revenus ravis de leur expérience, comme en témoigne l’étudiant Lorick Lussier-Lavoie: «Absolument incroyable, le stage m’a permis d’accroître ma confiance professionnelle dans un festival qui est aussi multiculturel que familial».

Dans les coulisses du festival
Parmi cette délégation, trois étudiantes ont pris part au jury «Jeunes du festival» et ont décerné un prix accompagné d’une bourse de 800€. Après avoir visionné les 24 courts métrages en lice, elles ont délibéré avec 10 jurés français pour sélectionner le film Nefta football club.

Lors de la soirée de clôture du festival, elles ont participé à la remise des prix en plus d’attribuer une mention spéciale à la fiction Crocs.

Une des membres du jury, Mathilde Côté, précise: «J’ai apprécié découvrir des courts-métrages provenant de partout autour du monde».

Les six autres membres du groupe ont réalisé des projets médiatiques sur le festival. Ils ont aussi projeté une vidéo lors de la soirée de clôture.

Des textes, photos et des capsules vidéo ont aussi été diffusés sur les médias sociaux. Certains d’entre eux ont découvert le métier de projectionniste en collaborant avec la régie et en réalisant des tâches comme la gestion de l’éclairage.

«Faire la couverture médiatique d’un festival de cinéma en France est une occasion unique, duquel on ressort rempli de beaux souvenirs, d’apprentissages concrets et de rencontres inoubliables», a admis Thomas Chabot.

Des films du Cégep André-Laurendeau projetés en France
Deux films réalisés par les étudiants du Cégep ont été sélectionnés et projetés lors du festival dans la catégorie intitulée Films d’ici et d’ailleurs. Dans ce contexte, le documentaire Et maintenant?, réalisé en 2018 par cinq finissantes, a été accueilli avec enthousiasme.

Deux étudiants, Thomas Chabot et Kristian Campeau, ont pu assister à la projection de leur documentaire Le 4e monde. Après la projection, ils ont été invités à répondre aux questions du public intrigué par les thématiques des films abordant les premières nations.

En plus de leur stage au festival, les étudiants ont visité des musées et découvert les attraits de la Ville de Lyon. Ils ont d’ailleurs découvert l’Institut Lumière, un des bastions du cinéma où ils en ont profité pour rendre hommage aux frères Lumière en faisant leur version du premier film, La sortie de l’usine Lumière de 1895.

Un bilan positif
Ce projet s’insère dans le cadre d’un cours de 3e session des options Médias et Cinéma. Les étudiants ont préparé leur séjour et leur stage tout au long de la session d’automne 2018. Le travail réalisé en France fait partie de l’évaluation et représente 20% de la session.

Les étudiants affirment avoir été marqués par ce projet. «J’ai aimé l’expérience qui me servira dans le futur», affirme Jessica Ladouceur. Un autre participant, Kristian Campeau, ajoute: L’effort déployé pour accomplir ce stage en a valu la peine, car c’est des connaissances et souvenirs que je vais garder toute ma vie».

Un groupe dynamique
Les étudiants participants ont formé un groupe dynamique empreint de curiosité. Il était composé de: Lydia Abel (résidente de Verchères), Kristian Campeau (résident de Montréal), Thomas Chabot (résident de Montréal), Mathilde Côté (résidente de Saint-Bernard-de-Lacolle), Marie-Bernadette Essissima Obama (résidente de LaSalle), Louis-Olivier Jetté (résident de LaSalle), Jessica Ladouceur (Châteauguay), Lorick Lussier-Lavoie (résident de Mercier) et Sandrine Viau (résidente de Montréal).

Le visionnement des films du Festival
Une présentation d’une sélection des meilleurs films du Festival et des œuvres réalisées par les étudiants lors du stage aura lieu à 12h35 le 19 février 2019 au local 3.159 (1111, rue Lapierre). Ouvert à tous! Entrée libre.

Le soutien financier
Le stage a été soutenu financièrement par la Fondation du Cégep, par l’Association générale des étudiants du Cégep (AGECAL), par la Coopérative étudiante et par Les offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ). Les étudiants ont aussi organisé des campagnes de financement: quille-o-thon, ventes de citrouilles, de savons, de cartes de Noël, etc.