Une sculpture lumineuse et interactive, intitulée Traceur immobile, sera exposée dans l’entrée (porte #4) du Cégep André-Laurendeau jusqu’en 2020. L’œuvre met en scène un athlète de parkour immobile destiné à se déplacer virtuellement dans le Web. Il traverse les serveurs du monde en se rapprochant d’une destination déterminée par le public. Le contenu lumineux change en temps réel selon son positionnement géographique et les hyperliens analysés. Lorsque le personnage atteint sa destination, une animation lumineuse est générée selon l’adresse IP du serveur.

La réalisation du Traceur immobile est le fruit d’un partage de connaissances entre des chercheurs d’Optech, un Centre collégial de transfert de technologie (CCTT) spécialisé en optique et en photonique, et Manuel Chantre, artiste numérique.

Manuel Chantre s’intéresse aux nouveaux médias et à la musique. Depuis 2004, il réalise des installations, des sculptures et des performances en intégrant la musique, la projection vidéo, la programmation, l’animation 3D, l’art sonore, l’éclairage robotisé et l’interactivité. Il s’intéresse notamment aux propriétés tridimensionnelles de la projection sur plusieurs écrans, les environnements immersifs, la matérialisation de faisceaux de lumière ainsi que la projection dans des dômes, des écrans cylindriques ou des structures transparentes qu’il conçoit.

Cette sculpture a été réalisée grâce au soutien du Conseil des arts du Canada, d’Optech, du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) et du Cégep André-Laurendeau.

Manuel Chantre, Traceur immobile

Manuel Chantre, Traceur immobile